DE MICHEL POLAC À CYRIL HANOUNA

La règle essentielle de toute émission de divertissement est la suivante : il s’agit d’un concours de bêtise et, quoi qu’il advienne, l’animateur doit gagner. Celui qui l’emporte haut la main aujourd’hui est Cyril Hanouna qui est sans doute au diapason de la France actuelle – et ce n’est pas un compliment – comme le fut en son temps Laurent Ruquier avec ses plaisanteries de garçon coiffeur. Pour qui a connu Michel Polac et « Droit de réponse », la chute est brutale : un bouffon, certes bien intentionné mais bas de plafond, s’est substitué à un polémiste dont l’immense culture et les qualités artistiques donnaient au spectateur l’impression de s’élever intellectuellement sans jamais tomber dans le caniveau.

Je n’ai jamais caché ma sympathie pour Éric Zemmour, mais je me suis souvent demandé si tous les efforts qu’il mettait à relever la France du pétrin où elle se trouve, n’étaient pas voués à l’échec. J’ai bien peur que le dernier mot ne revienne à Cyril Hanouna et non à cette civilisation qui eut son heure de grandeur et à laquelle Zemmour croit encore. Personne ne gagne jamais contre le temps qui passe. Autant regarder avec un regard moqueur le déclin de l’empire romain – pardon : français. Et se rappeler que là où l’on ne peut rien, il est vain de vouloir quelque chose. Michel Polac ne ressuscitera pas et Cyril Hanouna a encore de beaux jours devant lui. On peut avec cynisme s’en réjouir, mais il est vain de le déplorer. D’aucuns pensent que les combats perdus d’avance sont les plus beaux et je me garderai bien de les contredire. J’admire même Zemmour, Rioufol et Finkielkraut, sans oublier notre chère Elisabeth Lévy, pour les combats qu’ils mènent. Pour ma part, j’ai bien peur que l’heure de fermeture ait définitivement sonné dans les jardins de l’Occident.

15 réflexions sur “DE MICHEL POLAC À CYRIL HANOUNA

  1. En effet. Comme dit la chanson  » this is the end my friend (les Doors). Je regarde le monde actuel et je le plains car l’avenir n’est pas rose : pollution, surpopulation et bêtise à tous les étages. L’éducation que j’ai eue en Suisse n’existe plus. Et ailleurs c’est pas mieux.

    J'aime

  2. Tous ces affairements funestes ce n’est au final que de vils désirs de salariats, causes dissolues dans le salariat et la pension garantie, ajouter à ça le désir de pouvoir. Je vous félicite de ne pas vous être suicidé et d’endurer le mauvais film jusqu’a sa fin. Je ne suis pas du genre non plus à sortir du cinéma quand le film est mauvais, j’endure, tout en me disant que je devrais quitter la salle, mais pour aller où ?
    Même les mauvais spectacles ont leurs contentieux d’enseignements et qu’en tous lieux pour citer Belinda Cannone «La bêtise s’améliore» .

    Il est revigorant de voir cette progression.

    J'aime

  3. Et pourtant, sur la première chaine de TV fraîchement privatisée (rachetée par Bouygues) des premiers pas de l’ère Mitterrandienne, Michel Polac l’électron libre, participa malgré lui aux débuts la course à l’audimat en invitant à s’exprimer sur les plateaux, « les bas de plafonds » et trublions (professeur Choron, Coluche), à égalité avec les éminences grises. Dans la première de « droit de réponse » en 1981, Clément Rosset avait l’air de se demander ce qu’il faisait là. C’était le début de la fin et de la décrédibilisation d’une certaine élite intellectuelle qui descendait dans l’arène, attirée par la lumière, avec la prétention d’éclairer les masses. Depuis, Hanouna a pris le relai et on l’écoute, lui. Même Eric Naulleau l’a rejoint, après avoir remplacé Polac en 2007 aux cotés de Zemmour chez le « Garçon coiffeur » qui l’a congédié avec ce dernier en 2011.

    J'aime

  4. Coluche a plus fait pour ce pays que bien des gens. Il a fait rire les gens et organiser la lutte contre la faim pour certains d’entre eux. Ce n’est pas si mal pour un petit immigre italien.

    J'aime

  5. Ce soir je suis admirative de l’acte et tellement désolée de la perte de ‘ l’Esprit ‘ qui n’est plus… Et qui ne pourra plus nous éclairer!!!
    « Viens, Esprit créateur, Visite l’âme de Tes fidèles »….

    J'aime

  6. Quelle tristesse, encore renforcée par le fait que le dernier mot de votre dernier message sera le nom de ce sinistre pitre d’Hanouna… Au revoir Monsieur Jaccard…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s