SANS FILTRE … CE LUNDI 26 JUIN …

Ce que je pense de Michel Onfray ?

 

 

Éric de Bellefroid me demande au débotté  ce que je pense de Michel Onfray. Je lui réponds illico ceci :

1. Un puritain qui prône l’hédonisme.
2. Un graphomane qui a trop de choses à dire pour les penser vraiment.
3. Un pamphlétaire un peu trop ressentimenteux à mon goût.
4. Un homme de gauche qui vire à droite sans trop savoir pourquoi.
5. Un anti-freudien totalement à côté de la plaque.
6. Un bourreau de travail qui croit en ce qu’il fait… comme c’est étrange !
7. Un homme assez simple, en définitive, qui rame pour échapper à ses origines et qui est parvenu à occuper une place que plus personne ne revendique : celle de Grand Penseur Officiel. Tout à la fois rebelle et rassurant. Sous un certain angle : le BHL du pauvre.

Quelques minutes plus tard, Éric de Bellefroid me remercie pour ces quelques lignes si proches de ce qu’il pense.

J’aurais sans doute été plus indulgent si j’avais lu l’entretien que Michel Onfray a donné récemment à Philosophie Magazine et qui doit faire frémir d’horreur son fan club. Il donne raison à Samuel P. Huntington et admet qu’il y a bien un conflit de civilisation  entre l’Occident décadent et l’Islam planétaire en pleine forme. Il avoue qu’il avait autrefois quelque peine à choisir entre le Coran de Ben Laden et la Bible de George W. Bush.

Aveu désarmant de naïveté certes, mais qui me ravit. Il progresse ce jeune homme…

 

 

RUTABAGA_MICHEL-ONFRAY_Photo_Joelle-Dolle-1024x768

 

Une réflexion sur “SANS FILTRE … CE LUNDI 26 JUIN …

  1. Onfray BHL du pauvre ? c’est bien ce dont on se doutait: BHL s’adresse aux riches qui ont l’air moins nombreux que les pauvres puisqu’il vend 50 fois moins de livres qu’Onfray, à moins que ce ne soit Onfray qui soit obligé de vendre 50 fois plus pour égaler un « auteur à riches » et avoir le droit lui aussi enfin de causer dans le poste après avoir essuyé ses semelles crottées avant d’entrer dans l’arène des riches, faite par et pour les riches, ce pourquoi BHL qui peine à écouler ses essais, garde son aura de référent alors qu’objectivement depuis plus de 20 ans il dégringole dans les audiences, contrairement à Onfray qui n’a cessé d’en avoir. Si Onfray est le BHL du pauvre, BHL est son repoussoir qui tient la place.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s